Communiqué de presse

14/11/2015

Annulation de la Journée de l’Ordre – 16 novembre 2015

La France vit une tragédie. Elle est endeuillée. Des familles sont brisées. Parmi elles, celle d’une préparatrice en pharmacie décédée cette nuit.

Notre Président de la République vient de déclarer trois jours de deuil national. L’heure est grave. Chacun d’entre nous, à titre personnel, réagit avec son émotion. Profonde tristesse, colère, sidération, solidarité, recueillement…

Nos confrères pharmaciens hospitaliers franciliens sont très mobilisés (salles de stérilisation, dispositifs médicaux, stupéfiants, coordination des besoins,…). Dans l’ombre, ils font un remarquable travail. Ils ont tout mon soutien.

Que ce soit dans les hôpitaux, dans les officines ou dans les laboratoires d’analyses, la population endeuillée et les patients meurtris ont plus que jamais besoin de l’écoute, des conseils, du dévouement et du réconfort de leurs pharmaciens sur le terrain.

Les autres pharmaciens, industriels de la chaine du médicament, autorités sanitaires, agences … doivent prendre des décisions adaptées aux circonstances, auprès de leurs équipes.

La France a donc besoin de ses pharmaciens, de tous ses pharmaciens, sur le terrain.

L'urgence impose non de s’occuper de nous, de notre profession, mais de la population.

En conséquence de ces circonstances, j’ai décidé d’annuler LA JOURNEE DE L'ORDRE prévue ce lundi 16 novembre 2015.

C’est dans la solidarité et dans la mobilisation que nous servirons le mieux les valeurs de notre profession qui se fondent avec celles de la République.

 

Isabelle Adenot

Présidente du Conseil national de l'Ordre national des pharmaciens