Communiqué de presse

21/07/2016

Clause de conscience/ suspension de la consultation des pharmaciens

Le Bureau du Conseil national de l’Ordre des pharmaciens demandera au Conseil national, réuni le 6 septembre prochain, de ne pas maintenir en l’état le projet de clause de conscience. L’Ordre des pharmaciens a organisé depuis septembre 2015 une consultation auprès des 75 000 pharmaciens, au sujet notamment de l’intérêt à introduire une clause de conscience dans le prochain code de déontologie de la profession.

Documents en téléchargement