Communiqué de presse

15/03/2017

Les pharmaciens doivent fournir une adresse électronique à l’Ordre pour recevoir les messages de sécurité des autorités sanitaires

La loi de modernisation de notre système de santé impose à tous les professionnels de santé de communiquer une adresse électronique à leur Ordre lors de leur inscription pour être informés sans délai des messages de sécurité diffusés par les autorités sanitaires (article L. 4001-2 du Code de la santé publique). Pour répondre à cette obligation légale, essentielle pour la mission de santé publique des pharmaciens, l’Ordre national des pharmaciens lance une campagne de recueil des adresses électroniques auprès des pharmaciens déjà inscrits.