Communiqué de presse

26/05/2016

Violence et agressions : les pharmaciens d’officine de plus en plus exposés

Les problèmes d’insécurité sont de plus en plus fréquents dans les commerces de proximité. Les pharmaciens d’officine ne sont malheureusement pas épargnés. Agressions verbales, vandalisme,agressions physiques, vols à main armée, etc. les agressions ne cessent d’augmenter. Cette profession, en contact direct avec la population, doit faire face à des patients qui réagissent parfois avec violence. Dans ce contexte, l’Ordre national des pharmaciens, soucieux de la sécurité de l’exercice pharmaceutique, présente son observatoire 2015 des agressions subies par les pharmaciens.