Hôpital

Hôpital

Les établissements de santé, les établissements médico-sociaux et les services départementaux d’incendie et de secours disposent d'une pharmacie, appelée pharmacie à usage intérieur (PUI).

La PUI est chargée de répondre aux besoins pharmaceutiques de l'établissement où elle est créée et notamment :

  • d'assurer la gestion, l'approvisionnement, la préparation, le contrôle, la détention et la dispensation des médicaments, produits ou objets relevant du monopole pharmaceutique, des dispositifs médicaux stériles et, le cas échéant, des médicaments expérimentaux et d'en assurer la qualité ;
  • de mener ou de participer à toute action d'information sur ces médicaments, matériels, produits ou objets, ainsi qu'à toute action de promotion et d'évaluation de leur bon usage, de contribuer à leur évaluation et de concourir à la pharmacovigilance et à la matériovigilance ;
  • de mener ou de participer à toute action susceptible de concourir à la qualité et à la sécurité des traitements et des soins dans les domaines relevant de la compétence pharmaceutique.

Un pharmacien, inscrit au tableau de la section H est responsable de toute l’activité pharmaceutique au sein de la PUI. Il est le gérant de la pharmacie.

Les établissements assurant des soins à domicile (HAD), même s'ils disposent une pharmacie à usage intérieur, peuvent confier à des pharmacies d'officine une partie de la fourniture de médicaments, lorsque cela permet de simplifier ou d'améliorer l'organisation des soins ou la qualité du service rendu au patient (article R 5126-44-1  du code de la santé publique).

Certains établissements ne disposent pas de PUI et font appel par convention à une pharmacie de ville pour assurer leur approvisionnement en produits de santé. Il s’agit notamment de structures qui accueillent des personnes âgées.

La création, le transfert, la modification ou la suppression d'une pharmacie à usage intérieur sont subordonnés à l'octroi d'une autorisation délivrée par le directeur général de l'agence régionale de santé après avis de la section H ou section E pour les pharmaciens exerçants dans les DOM ou à Saint-Pierre-et-Miquelon.

Compte tenu de la spécificité de l’exercice, la pharmacie des établissements de santé ou médico-sociaux doit être installée dans des locaux spécifiques, adaptés aux activités qui s’y exercent et convenablement équipés et tenus. Ces obligations sont fixées par des bonnes pratiques.

 

Dossier pharmaceutique et pharmaciens hospitaliers

Depuis octobre 2012, les pharmaciens hospitaliers ont accès au Dossier Pharmaceutique (DP), dans les mêmes conditions que leurs confrères qui exercent à l'officine. Le DP renforce son rôle majeur de coordination entre pharmaciens, pour assurer un meilleur suivi des traitements.

Date de mise à jour : 02/01/2017