Ordre national
des pharmaciens

Imprimer

Monkeypox : lancement d’une expérimentation de la vaccination en officine dans trois régions

10/08/2022

Monkeypox : lancement d’une expérimentation de la vaccination en officine dans trois régions

Dans le cadre de la montée en puissance de la vaccination contre le virus Monkeypox, un arrêté publié au journal officiel du 8 août ouvre une expérimentation permettant, à un nombre très restreint de pharmaciens d’officine, de prescrire et d’administrer un vaccin contre la variole du singe. 

Sont concernées par cette expérimentation, deux pharmacies en région Ile-de-France, une en Hauts-de-France et et deux en Provence-Alpes Côte d’Azur. Ainsi, seuls les pharmaciens des cinq officines désignées par le directeur général de l'agence régionale de santé (ARS) peuvent pratiquer la vaccination. Les préparateurs en pharmacie ne sont pas autorisés à vacciner.

L’objectif de cette expérimentation est de tester, à partir du 10 août et pour une première durée de 15 jours, la faisabilité logistique d’une vaccination contre le virus Monkeypox par les professionnels de ville compte tenu de la spécificité logistique associée au vaccin qui ne peut être conservé qu’à -80 degrés et conservé 15 jours après décongélation à une température comprise entre 2 et 8°C. 

Actuellement, seul le vaccin IMVANEX® est disponible. Ce dernier est administré par voie sous-cutanée et fourni sous forme de flacon 0,5 ml unidose ne nécessitant aucune reconstitution. 

Cette vaccination est réservée à la population cible (cf avis HAS ), soit environ 250 000 personnes, réparties selon les modalités suivantes : 

●Vaccination pré-exposition : les publics ciblés par cette vaccination sont les suivants (DGS-URGENT N°2022-65 ) :

- les hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes (HSH) rapportant des partenaires multiples, et les personnes trans rapportant des partenaires sexuels multiples ;

- les travailleurs du sexe ;

- les professionnels des lieux de consommation sexuelle, quel que soit le statut de ces lieux.

●Vaccination post-exposition (personne contact à risque) : les personnes contacts à risque d’un cas confirmé de Monkeypox sont également éligibles dans le cadre de cette expérimentation (Définition de cas et contacts et conduite à tenir pour la recherche des contacts, SPF 08/07/2022).

 

Le schéma de vaccination est de 2 doses de 0,5 ml espacées de 28 jours. 

  • Il est recommandé d’allonger l’espacement entre la 1ère et la 2ème dose de 1 à 2 mois pour les personnes non immunodéprimées (afin de garantir au plus grand nombre de personnes à risques l’accès à la vaccination dans les meilleurs délais).
  • Le schéma vaccinal est d’une dose unique pour les personnes ayant déjà été vaccinées contre la variole avant 1980. Un document justifiant de la vaccination et/ou une cicatrice gaufrée au point d’injection et cohérente avec une histoire de vaccination antivariolique constitue une preuve d’une vaccination antivariolique préalable (DGS-URGENT N°2022-63 ).
  • Le schéma vaccinal est de 3 doses pour le patient immunodéprimé dont les patients vivants avec le VIH avec un taux de CD4 inférieur à 200 /mm3 (avis spécialisé en cas de doute). Dans l’attente de nouvelles recommandations officielles, la 2nde dose pour les personnes non immunodéprimées sera à programmer plus tard (DGS-URGENT N°2022-70 ).
  • Pour les personnes contact à risque, le vaccin est administré au mieux dans les 4 jours après le contact à risque et au maximum 14 jours plus tard.

Les officines sélectionnées ont mis en place un agenda dédié à la prise de rendez-vous pour des vaccinations Monkeypox sur les plateformes de prise de rendez-vous. 

Un protocole élaboré par la Société de pathologie infectieuse de langue française (SPILF) pour vérifier l’éligibilité à la vaccination a été fourni aux pharmaciens d’officine participant à cette expérimentation et il est prévu qu’un certificat de vaccination aux personnes vaccinées soit remis par le pharmacien. 

Au niveau logistique, chaque officine se coordonne avec son ARS pour la commande des doses de vaccins et un circuit d’approvisionnement spécifique a été mis en place dans chaque région. Un reporting régulier est prévu avec chaque ARS pour mesurer l’efficacité du dispositif.

Liens utiles : 

  • Monkeypox info service  est un dispositif d’écoute ouvert afin de répondre aux questions suscitées par la variole du singe, accessible tous les jours de 8h à 23h, au numéro vert 0 801 90 80 69 (appel et services gratuits, anonyme et confidentiel).
  • Les pharmaciens peuvent notamment s’appuyer sur les sites suivants :

  -Monkeypox : QUESTIONS-RÉPONSES Ministère de la santé
 -Monkeypox - Informations sur les vaccins, ANSM
  -Monkeypox, vaccination-info-service.fr

 

Retour à la liste des actualités