Retour à la liste des actualités

L-Thyroxine en solution buvable : réservée aux patients pour lesquels il n’y a pas d’alternative

31/08/2017

L-Thyroxine en solution buvable : réservée aux patients pour lesquels il n’y a pas d’alternative

A la suite du changement de formule de Levothyrox et des effets indésirables signalés par certains patients, un report important des prescriptions est observé vers la L-Thyroxine solution buvable en gouttes, entraînant d’ores et déjà de fortes tensions d’approvisionnement. 

La L-Thyroxine est indispensable aux enfants de moins de 8 ans et aux patients présentant des troubles de la déglutition. Dans ce contexte, l’ANSM demande aux médecins et aux pharmaciens de réserver cette spécialité aux patients pour lesquels il n’existe pas d’alternative.

Cette mesure, nécessaire pour assurer la continuité de traitement d’une population particulièrement fragile, est relayée par l’Ordre national des pharmaciens auprès de ses membres, notamment par l’envoi d’un message via le Dossier Pharmaceutique aux pharmaciens d’officine et hospitaliers. 

Les pharmaciens confrontés à une ordonnance de L-Thyroxine, dont le patient n’appartient pas à l’une de ces populations et/ou traité jusqu’à présent avec du Levothyrox, sont invités à prendre contact avec le médecin en vue d’adapter la prescription. 

Pour plus d'informations sur les recommandations à apporter à vos patients : 

> Point d'information de l'ANSM (31/08/2017)  

> Questions/Réponses de l'ANSM sur le Levothyrox

> Information de la Société française d'endocrinologie (SFE)

Retour à la liste des actualités