Retour à la liste des actualités

Aide à l’installation : l’Ordre salue l’initiative de la CAVP

15/03/2019

Aide à l’installation : l’Ordre salue l’initiative de la CAVP

Afin d’apporter une aide à l’installation des jeunes pharmaciens, officinaux et biologistes libéraux, la caisse d’assurance vieillesse des pharmaciens (CAVP) crée un fonds spécifique : InterPharmaciens.

InterPharmaciens, fonds créé par la CAVP et destiné aux primo-accédants pharmaciens d’officine et biologistes libéraux, a pour objectif de proposer une solution de financement accessible à tous les pharmaciens qui souhaitent s’installer. Ce fonds contribuera à pérenniser l’ensemble de la filière, à renforcer l’accessibilité des soins et la prise en charge des patients sur tout le territoire et enfin  à maintenir l’activité économique.

“InterPharmaciens” viendra compléter le plan de financement des jeunes pharmaciens ne pouvant réunir seuls la totalité du montant de l’apport personnel nécessaire à l’acquisition de leur outil de travail. En pratique, l’aide pourra représenter 75% de l’apport global, et son montant pourra aller jusqu’à 500 000 euros sous forme d’obligations. Le taux applicable aux obligations sera de l’ordre de 2 %. Aucuns frais ne seront facturés aux emprunteurs, aucune garantie ne leur sera demandée.

Pour gérer ce fonds, la CAVP, qui ne peut réglementairement prêter directement aux pharmaciens, a retenu la société ESFIN gestion, filiale du Crédit coopératif.

« Nous ne pouvons que saluer une  initiative dont nous souhaitons qu’elle bénéficie à tout porteur de projet, quelle que soit la hauteur de son investissement. »  Jérôme Parésys-Barbier, président du Conseil central de la section D (représentant les pharmaciens adjoints d’officine et autres exercices) de l'Ordre national des pharmaciens

« L’aide à l’installation de jeunes pharmaciens en faisant appel à la solidarité intergénérationnelle est une très bonne initiative de la part de la CAVP. Certaines officines disparaissent aujourd’hui faute pour le pharmacien d’avoir pu trouver un acquéreur disposant d’un apport suffisant pour solliciter un prêt bancaire. Ce fonds, piloté par la profession, est  donc un élément de stabilisation du réseau et donc de l’accès aux soins. »  Alain Delgutte, président du Conseil central de la section A (représentant les pharmaciens titulaires d’officine) 

« Ce fonds permettra aux pharmaciens biologistes de rester maîtres de leur avenir et aux jeunes d’augmenter leur participation dans les SEL en biologie médicale. »  Bernard Poggi, président du Conseil central de la section G (représentant les pharmaciens biologistes)

Pour en savoir plus  

Retour à la liste des actualités