Retour à la liste des actualités

Alimentation et activité physique : nouvelles recommandations

30/01/2019

Alimentation et activité physique : nouvelles recommandations

Santé publique France actualise ses recommandations sur l’alimentation et l’activité physique chez l’adulte. Au rang des nouveautés : des formulations simplifiées, l’introduction de préconisations sur la consommation de céréales complètes, légumes secs et fruits à coques, les notions de Nutri-Score et de sédentarité.

"Au quotidien et à votre façon, essayez d’aller vers une alimentation plus variée et d’être plus actif. Chaque petit pas compte et finit par faire une grande différence". C’est par cette maxime que Santé publique France conclut l’infographie résumant ses nouvelles recommandations sur l’alimentation et l’activité physique chez l’adulte.

Ces dernières font suite aux avis de l’Anses *, en 2017, et du Haut conseil de la Santé publique , en 2018, sur les repères de consommations alimentaires pour la population française. Ces nouvelles recommandations ont été ajustées au fil de leur élaboration sur la base d’études menées auprès du public et de professionnels de terrain, pour en optimiser la compréhension, l’appropriation par tous, et donc l’impact. Elles sont désormais formulées en deux niveaux (détaillé et simplifié), sous forme de tendances (les aliments ou comportements à augmenter, ceux vers lesquels aller et ceux à réduire).

En voici les principales nouveautés :

Côté alimentation

  • Le Nutri-Score est expliqué. Il est recommandé de réduire la consommation de produits notés "D" et "E" sur cette échelle.
  • Les céréales complètes, les légumes secs et les fruits à coques non salés font désormais l’objet de recommandations : ces d’aliments sont classés dans les catégories "augmenter" et "aller vers".
  • Les produits laitiers sont désormais recommandés au nombre de 2 chaque jour au lieu de 3 précédemment.
  • Le développement durable est par ailleurs évoqué en conseillant d’aller vers des aliments de saison, des denrées provenant de producteurs locaux, et si possible bio.

Côté activité physique

La notion de sédentarité est introduite : si l’activité physique est définie par les mouvements du corps entraînant une dépense énergétique supérieure à celle de repos, la sédentarité correspond à des situations dans lesquelles les mouvements corporels sont réduits au minimum (être assis devant un écran, passager d’une voiture, etc.). Il est désormais recommandé, en plus de la pratique quotidienne de 30 minutes d’activité physique, de diminuer le temps passé assis et de prendre le temps de marcher un peu toutes les 2 heures.

 
Santé publique France prévoit une campagne d’information à ce sujet courant 2019.

 

Pour plus d'informations : 

Santé publique France

 

*Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail

Retour à la liste des actualités