Retour à la liste des actualités

Campagne nationale de promotion de la vaccination : mobilisons-nous !

26/04/2019

Campagne nationale de promotion de la vaccination : mobilisons-nous !

A l’occasion de la semaine européenne de la vaccination, du 24 au 30 avril, le ministère chargé de la santé et Santé publique France lancent la première campagne nationale de promotion de la vaccination. Tous les professionnels de santé – notamment les pharmaciens – sont invités à y participer.

Cette campagne a pour objectif de promouvoir explicitement l’efficacité de la vaccination. "La meilleure protection, c’est la vaccination", tel est le message à relayer largement auprès du grand public.

Un important dispositif de communication est déployé : diffusion d’un spot télévisé  jusqu’au 11 mai 2019 ; campagne presse et digitale.

Pour rappel, le site www.vaccination-info-service.fr , proposé par le ministère chargé de la santé et Santé publique France depuis 2017, peut vous aider à sensibiliser le public aux bénéfices de la vaccination et répondre à ses questions. Ce site de référence rassemble l’ensemble des informations scientifiquement validées sur cette thématique au sein de deux espaces, l’un élaboré à destination du public, le second destiné aux professionnels de santé (disponible dans sa version complète depuis janvier 2019).

Pour sa part, le Cespharm* met à votre disposition l’affiche de la campagne  ainsi qu’une sélection d’outils destinés au public  (dont la carte postale présentant le calendrier vaccinal 2019 simplifié ) et de documents d’information professionnelle .

Par ailleurs, de nombreuses actions sont mises en place dans les régions : stands d’information et de prévention animés par les ARS et leurs partenaires, vérification du statut vaccinal, séances de vaccination… Pour connaître les manifestations organisées dans votre région, consultez le site de Santé publique France .

Pour plus d'informations : 

 

Le Cespharm vous propose : 

Outils à remettre au public :

Affiches :

Documents à usage professionnel :

 

*Prévention et éducation pour la santé : pour accompagner le pharmacien dans sa mission, le Cespharm (Comité d'éducation sanitaire et sociale de la pharmacie française) propose près de 300 documents d'information et outils éducatifs sur www.cespharm.fr

 

Le ministère chargé de la santé a annoncé « des premiers effets positifs des obligations vaccinales sur la protection de la population » :

Santé publique France a comparé les couvertures vaccinales à 7 mois des nourrissons nés entre janvier et mai 2018, avec celles des nourrissons nés entre janvier et mai 2017, pour les vaccinations contre la coqueluche, l’haemophilus influenzae de type b, l’hépatite B, le pneumocoque et le méningocoque C. La couverture vaccinale contre ces maladies infectieuses a connu une nette amélioration avec :

> +36,4 points de couverture vaccinale de la 1ère dose du vaccin contre le méningocoque C. 

> +5,5 points pour l’utilisation du vaccin hexavalent (diphtérie, tétanos, poliomyélite, coqueluche, hépatite B et infections à haemophilus influenzae de type b). 

>+1,4 point de couverture vaccinale de la 1ère dose du vaccin contre le pneumocoque. 

Les couvertures vaccinales s’améliorent également chez les enfants non soumis à l’obligation, et les parents reconnaissent l’importance des vaccinations. Un peu plus d’un an après la mise en œuvre de l’obligation vaccinale, les perceptions et opinions des jeunes parents sur la vaccination et ses bénéfices progressent positivement, selon une enquête réalisée par Santé publique France. L’importance de la vaccination pour la santé des enfants (91%) et pour la protection de la collectivité (87%) progresse dans l’opinion des parents (+5 points par rapport à juin 2018).

Source : Ministère des Solidarités et de la Santé, le 18/04/19.

Retour à la liste des actualités