Retour à la liste des actualités

Mon expérience des SPFPL mise à profit

25/01/2019

Paroles de conseiller ordinal

E.B., biologiste installé en association depuis 2003 à La Réunion, élu à la délégation depuis 2012.

Concrètement, comment se traduit votre activité de conseiller ordinal ?

 J’ai été particulièrement impliqué dans les dossiers d’inscription des sociétés de participations financières de professions libérales (SPFPL), ayant l’expérience en 2012 avec mes associés du montage de la toute première SPFPL des DOM.

Vu la particularité multimétier de la section E, j’ai l’inconvénient de moins bien connaître la législation sur des dossiers d’officine par exemple, mais l’avantage d’avoir un œil confraternel qui se rapproche de celui de la population.

J’ai été amené à assister à une chambre de discipline du CCE. Des représentants d’autres délégations que celle concernée y sont toujours présents.

Qu’est-ce qui vous a mené à vous présenter à l’Ordre ?

J’attache de l’importance aux valeurs humaines, à l’équité. C’est pourquoi je me suis présenté comme candidat en 2012, la délégation recherchant alors des candidats biologistes.

Que diriez-vous à quelqu’un qui hésite à se porter candidat ? 

Je suis aussi élu à la commission d’appel de qualification en biologie médicale (collégiale avec la section G): il est possible de travailler à distance sur les dossiers présentés. La section E est vraiment une famille ! 

Pour en savoir plus sur le rôle et les missions du conseiller ordinal

Retrouvez d'autres témoignages de Conseillers ordinaux dans le Cahier thématique "Elections ordinales : agir pour la profession et la santé publique, grâce à vous"

Retour à la liste des actualités