Retour à la liste des actualités

Un guide pratique sur l’organisation en commun des activités de biologie médicale au sein des GHT

22/12/2017

Guide pratique sur l’organisation en commun des activités de biologie médicale au sein des GHT

Un guide de recommandations pour appuyer l’organisation en commun des activités de biologie médicale dans le cadre des GHT vient d’être publié par la Direction générale de l’offre de soins (DGOS). Elaboré avec des professionnels de la biologie hospitalière, il est complété d’une foire aux questions.

L’organisation en commun de la biologie médicale vise à faciliter une harmonisation des bonnes pratiques tout en laissant la souplesse nécessaire aux établissements au sein des GHT pour construire les mutualisations les plus adaptées à leurs territoires. Elle doit se faire dans le cadre du projet médical commun du GHT dans lequel les biologistes hospitaliers sont indispensables.

Dans le domaine de la biologie médicale, l’enjeu est avant tout de prendre en compte les évolutions technologiques, d’appréhender toutes les implications des regroupements et les réorganisations à opérer (dont éventuellement l’exploitation commune d’un laboratoire unique multisites) et de trouver une juste articulation entre l’activité médicale des établissements membres, les interactions avec les pôles médicaux et le projet médical commun de biologie.

Pour en savoir plus : 

> Le guide sur l’organisation en commun des activités de biologie médicale au sein des GHT 

> La foire aux questions, en complément du guide . Elle répond notamment aux interrogations suivantes : quels sont les impacts juridiques du maintien d’un laboratoire de biologie médicale au sein de chacun des établissements parties au GHT ? ; qu’advient-il des groupements de coopération sanitaire (GCS) préexistants de biologie médicale ? ; quels sont les avantages à la création d’un laboratoire commun de biologie médicale ? 

 

Retour à la liste des actualités