Retour à la liste des actualités

Un rapport sur les immunothérapies spécifiques

12/07/2018

Un rapport sur les immunothérapies spécifiques

L’Institut national du cancer (INCa) a consacré son rapport thématique annuel aux immunothérapies spécifiques dans le traitement des cancers. L’objectif est de dresser un état des lieux et d’analyser les enjeux liés à l’apparition de ces médicaments.

L’offre des anticancéreux a été récemment bouleversée par la mise sur le marché de nouveaux médicaments dits d’« immunothérapie spécifique » et, plus particulièrement, par l’arrivée des inhibiteurs de points de contrôle de l’immunité (anti-PD-1, anti-PD-L1, anti-CTLA-4), souligne l’INCa dans le préambule d’un rapport sur les immunothérapies spécifiques dans le traitement des cancers .

La mise à disposition de ces nouveaux traitements a entraîné  une réévaluation complète des stratégies thérapeutiques dans le mélanome, les cancers bronchiques non à petites cellules et les cancers du rein, précise l’INCa. L’institution rappelle également que d’autres changements de stratégie thérapeutique sont à anticiper dans les nouvelles localisations en cours d’évaluation.

Aussi, l’INCa a souhaité proposer un rapport faisant le point sur les immunothérapies spécifiques, ciblé plus particulièrement  sur les inhibiteurs de points de contrôle de l’immunité et les cellules CAR-T (autorisées pour l’instant uniquement aux Etats-Unis). Les objectifs de ce document sont doubles :

1) Produire un état des lieux sur :

  • le développement de ces médicaments : essais cliniques en cours, essais de recherche translationnelle et cliniques soutenus par l’Institut, recherche sur les biomarqueurs prédictifs de réponse ;
  • les immunothérapies spécifiques autorisées : présentation de leurs indications thérapeutiques d’AMM, des résultats des essais cliniques pivots, de leurs profils de sécurité d’emploi et des données d’accès au marché 
  • les modalités d’utilisation des inhibiteurs de points de contrôle de l’immunité en France.

2) Fournir une analyse qui :

  • présente les enjeux autour des immunothérapies spécifiques d’aujourd’hui et de demain (en particulier les cellules CAR-T) ;
  • éclaire le lecteur sur les débats qui peuvent exister autour de ces médicaments selon plusieurs perspectives : institutions et professionnels de santé, patients, suivi des médicaments en temps réel, biomarqueurs, enjeux organisationnels, économiques et éthiques.

Pour en savoir plus :

Rapport "Les immunothérapies spécifiques dans le traitement des cancers "

L’Institut national du cancer, pilote du groupe de travail sur les thérapies innovantes dans le cadre du programme européen iPAAC dédié à la lutte contre le cancer .

Retour à la liste des actualités