Retour à la liste des actualités

Une expérimentation pour augmenter la prescription de biosimilaires

07/09/2018

Prescription de biosimilaires

L’expérimentation pour l'incitation à la prescription hospitalière de médicaments biologiques similaires lorsqu'ils sont délivrés en ville, débutera le 1er octobre 2018.

L’arrêté publié au journal officiel du 17 août dernier formalise cette expérimentation nationale prévue pour une durée de 3 ans. L’expérimentation est lancée dans le cadre de l'article 51 de la loi de financement de la sécurité sociale (LFSS) pour 2018, qui permet de tester de nouvelles organisations en santé.

Il s’agit d’évaluer l’intérêt d’un dispositif prévoyant spécifiquement une incitation financière pour les services (ou pôles d’activité) qui prescriront plus de médicaments biosimilaires au sein de groupes de produits délivrés en officine.

L’objectif est d’obtenir une augmentation d’au moins 15 points du taux de prescription des médicaments biosimilaires dans les établissements participant à l’expérimentation, par rapport à des établissements comparables n’y participant pas.

40 établissements au maximum pourront y participer. 

Le dispositif concerne deux groupes de médicaments prescrits à l’hôpital et délivrés en officine. Il s’agit de :

  • Létanercept.
  • l’insuline glargine.

Un premier dispositif incitatif à la prescription hospitalière de biosimilaires délivrés en ville prévoyant la rémunération de l’établissement a déjà été créé dans une instruction diffusée en mars.

Pour en savoir plus :

Arrêté du 3 août 2018 relatif à l'expérimentation pour l'incitation à la prescription hospitalière de médicaments biologiques similaires délivrés en ville  :

Les médicaments biosimilaires par l’ANSM

 

Retour à la liste des actualités