Protection des données personnelles

Protection des données personnelles

Le Règlement européen sur la protection des données personnelles (RGPD) est entré en application le 25 mai 2018.

Le RGPD a pour objectif de mieux protéger les particuliers concernant le traitement de leurs données personnelles et de responsabiliser les professionnels. Il s’applique à toute organisation, publique et privée, qui traite des données personnelles pour son compte ou en tant que sous-traitant, dès lors qu'elle est établie sur le territoire de l’Union européenne ou que son activité cible directement des résidents européens.

 

 

 

 

Délégué à la protection des données (DPO)

Conformément au Règlement européen sur la protection des données à caractère personnel (RGPD), le Conseil National de l'Ordre des Pharmaciens a désigné une déléguée à la protection des données (Data Protection Officer – DPO).

Il s’agit de Maître Jeanne BOSSI-MALAFOSSE, avocat associé au sein du Cabinet DELSOL Avocats.

Vous pouvez la contacter par email à dpo@ordre.pharmacien.fr  ou par téléphone au 01.81.69.47.43 pour toute question relative à l’exercice des droits qui vous sont conférés au titre du RGPD sur les données à caractère personnel vous concernant.

 

L’Ordre détient des données personnelles vous concernant. Pour toute question portant sur ces données, vous pouvez saisir directement le Délégué à la Protection des Données (DPO) de l’Ordre.

  • Qui peut saisir le DPO ? 

Toute personne dont les données personnelles sont détenues par l’Ordre. Il peut s’agir, par exemple, d’un conseiller de l’Ordre, un collaborateur de l’Ordre, un pharmacien inscrit à l’Ordre, un journaliste en relation avec l’Ordre, un prestataire de l’Ordre…

  • Dans quels cas ? 

Toute personne dont les données personnelles sont traitées par l’Ordre dispose de droits pour garder la maîtrise des informations la concernant. Ainsi, toute personne peut notamment :

- accéder à l’ensemble des informations la concernant détenues par l’Ordre,

- connaître l’origine des informations la concernant,

- demander que ses données soient, selon les cas, rectifiées, complétées, mises à jour ou supprimées,

- s’opposer, pour des motifs légitimes, au traitement de ses données, sauf si celui-ci répond à une obligation légale.

Exemples :

- un pharmacien souhaite connaître les informations le concernant détenues dans le Tableau de l’Ordre

- un salarié demande l’accès à son dernier entretien annuel individuel

  • Comment ? 

- la personne doit adresser un email uniquement au DPO

- à l’adresse dédiée dpo@ordre.pharmacien.fr 

- le DPO y répondra directement

 

Consulter les actualités publiées par l'Ordre sur le RGPD :

Date de mise à jour : 25/06/2018