Pour devenir pharmacien, il faut suivre plusieurs années d’études communes avant de s’orienter, en fonction du domaine professionnel choisi, vers une filière spécifique. 

Devenir pharmacien, c’est s’engager au service de la santé publique par :

  • des études professionnalisantes avec des stages chaque année en France ou à l’étranger, offrant des débouchés variés (possibilité de double cursus et d’une carrière internationale) ;
  • une coopération avec tous les professionnels de santé.

Les études

Accéder au parcours des études sur le site metiersdelapharmacie.fr.

Les stages

Au cours de leur cursus, les étudiants en pharmacie sont tenus d’effectuer des stages. Ces périodes d’immersion, au plus près des réalités professionnelles, sont essentielles pour accompagner l’étudiant dans son orientation professionnelle. Elles permettent l’acquisition des fondements de l’art pharmaceutique et de l’éthique de la profession. La validation de ces stages est obligatoire pour l’obtention du diplôme d’État de docteur en pharmacie.

  • Un stage d’initiation à la pratique officinale est effectué avant le début de la 3e année d’études afin d’établir un premier contact avec les réalités professionnelles.
  • Des stages d’application (tronc commun) sont ensuite réalisés pendant plusieurs semaines en 3e et 4e années. Ils ont pour objectif la mise en pratique d’enseignements thématiques. Leur mise en œuvre est spécifique à chaque faculté. À noter : les stages d’application peuvent également être effectués dans un service hospitalier sous la responsabilité d’un pharmacien.
  • Un stage hospitalier, d’une durée de 12 mois à mi-temps ou 6 mois à temps complet pendant la 5e année, dite année "hospitalo-universitaire", est réalisé pour mettre en application les connaissances pharmaceutiques apprises ou acquérir de nouvelles compétences. À noter : les étudiants ayant choisi la filière industrie ont la possibilité de réaliser une partie de ce stage dans leur domaine professionnel.
  • Un stage de pratique professionnelle d’une durée de six mois est réalisé au cours de la 6e année d’études, soit dans une officine, soit dans un établissement pharmaceutique, industriel ou commercial, selon la filière (ou parcours) choisie par l’étudiant.
  • Enfin, les étudiants reçus au concours national de l’internat doivent suivre un parcours alternant des formations et des stages pendant toute la durée de leur diplôme d'études spécialisées (DES).

Les maîtres de stage agréés en officine

Pour connaître les pharmacies disposant d’un maître de stage agréé, consultez la cartographie dédiée.

Cette cartographie* localise les pharmaciens d’officine agréés "maîtres de stage" par les directeurs d’UFR dispensant des formations pharmaceutiques en métropole et dans les départements et collectivités d'outre-mer (Guadeloupe, Martinique, Guyane, Réunion, Mayotte, Saint-Pierre-et-Miquelon et Wallis-et-Futuna). Elle est mise à jour tous les trois mois selon les informations d’octroi d’agrément fournies par les UFR de pharmacie.

Pour connaître les maîtres de stage agréés en Polynésie française ou en Nouvelle-Calédonie, contacter les Ordres locaux :

Pour connaître les maîtres de stage agréés hors de France, se rapprocher de son UFR de pharmacie.

* "Conformément à l'arrêté du 8 avril 2013 relatif au régime des études en vue du diplôme d'État de docteur en pharmacie, les stages de formation initiale, obligatoires pour l'obtention du diplôme, doivent être effectués auprès d’un pharmacien agréé maître de stage.  À ce titre, le Conseil national de l'Ordre des pharmaciens (CNOP) traite les données personnelles des pharmaciens, en tant que responsable du traitement, afin de tenir une cartographie des maîtres de stage agréés. Ce traitement est fondé sur l’intérêt légitime du CNOP de faciliter la localisation des pharmaciens agréés maîtres de stage.

Les données traitées sont rendues publiques sur la carte et sont : nom de l’officine, adresse postale, numéro de téléphone et nombre de maîtres de stage agréés au sein de l’officine.

Les données sont conservées pendant une durée de cinq ans. 

Conformément au règlement applicable à la protection des données, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, d’opposition, d’effacement de celles-ci ou de limitation du traitement aux données personnelles les concernant en adressant un courrier électronique à l’adresse suivante : dpo@ordre.pharmacien.fr.

Vous disposez également de la possibilité d’introduire une réclamation auprès de la Commission nationale informatique et libertés (CNIL) si vous l’estimez nécessaire."

Pour en savoir plus